Yvonne Barreau-Fein

sculpture,
Artiste professionnel
1953Brooklyn, NY.
Wotton

FORMATION

Je suis autodidacte, mais j’ai aussi une AEC en infographie du Centre de formation multimédia (1992).

Coordonnées

250 route 255, Wotton,(Qc), J0A 1N0

(819) 828-0707

Parcours et démarche artistique

A propos de moi... Territoire onirique et fantasmé, joyeusement désespéré
Je suis une conteuse espiègle et pleine de drôles d’idées…
Ma dualité rigolo- ludique ou sobre- réaliste repousse les limites de ma création et donne un sens au dilemme qui m’habite, c’est en dosant mes deux côtés que j’arrive à trouver mon équilibre.
Rebut, bois récupéré, tissu et fourrure synthétique usagés, objets ou parties d’objets. Je coupe, visse, perce et couds pour créer des amalgames improbables de matériaux insolites. Personnages déglingués, animaux mutants ou objets insolites, tous combinent le beau et le laid, le brut et le raffiné. À la fois attirantes et repoussantes, mes sculptures sèment le doute et illustrent l’absurde :
“ Une artiste un peu fée ou sorcière et des oeuvres baroques indéfinissables, sorties d’un rêve ou d’un cauchemar.”
On dit de moi…
Yvonne Barreau-Fein
La fée fertile aux doigts agiles
Yvonne Barreau-Fein est une fée fertile, qui consacre sa vie à concevoir des êtres mythiques, qu'elle accouche de ses propres mains. L'artiste plasticienne opère avec une patte de homard, le docteur Frankens-Fein, vous reconstruit un nez. D’un bout de branche, une vraie gueule de bois. Avec une boîte d'oeufs, elle construit une colonne vertébrale. Elle effile des tissus pour greffer, un à un, des cheveux et des poils au cou, aux pattes (ou aux roues). Elle transforme un bijou en couronne et…
Un moins que rien en roi !
Francis Pelletier
Les Pelleteurs de nuages
(Médecin, photographe, poète et éditeur)

et un texte qui n'est pas de moi:

"Les gens vous interrogent sur votre façon de procéder, les origines de votre créativité, comme si c'était un phénomène a la fois mystérieux et explicable.

Comment reconnaitre ne rien comprendre a ce qu'on fait, admettre le mystère de l'inspiration...

Il faut discourir sur la forme, la structure, le plan, les raisons, alors on passe sous silence que c'est une pulsion, une drogue sans laquelle la vie perdrait tout son sens."

(Tania Kindersley)

J'approuve...