Madeline Deriaz

artiste en arts visuels
Artiste professionnel
Née à Baulmes, petit village du Nord vaudois en Suisse.
Vit et travaille à Saint-Camille, Québec, depuis 1999.

FORMATION

1970 M.A. arts visuels, Haute école d'art et de design, Genève, Suisse
1968 B.A. arts visuels, Haute école d'art et de design, Genève, Suisse

PERFECTIONNEMENT

2014-15 Cours de gravure. Atelier Piroir, Montréal, Québec, Canada

2000 Certificat en arts visuels, Université de Sherbrooke, Québec, Canada

Coordonnées

L’Atelier d’Art Madeline Deriaz,
est situé au centre du village de Saint-Camille, au
172, rue Miquelon
Saint-Camille (Québec)
J0A 1G0   Canada

Tout au long de l’année, vous y serez les bienvenus sur rendez-vous pour une visite d’atelier.
Au plaisir de vous accueillir.

819-828-1210

Parcours et démarche artistique

Madeline Deriaz appartient à la quatrième génération d'une famille de photographes suisses, photographes de pères en fils depuis l’invention de la photo. Elle est la première femme de la dynastie à publier et exposer ses photographies. Depuis 2013, dix de ses photos sur le thème de l’eau font partie de la collection du Musée de l’Élysée, musée de la photographie de Lausanne. Mais son medium préféré a toujours été le dessin. À 15 ans, l’artiste installe son premier atelier dans le grenier de la maison familiale et commence à apprendre à dessiner en copiant les grands maîtres. Pour elle, dessiner est aussi essentiel que de manger et dormir.

Après une formation en arts visuels, aux Arts décoratifs et aux Beaux Arts de Genève, elle exerce son métier en tant que professeur de dessin, typographe, graphiste, illustratrice et directrice d'une galerie d'art. En novembre 1993, elle immigre au Québec. 

En 2000 alors qu’elle s’installe à Saint-Camille, petite communauté de l’Estrie, elle fait un retour aux études à l’université de Sherbrooke puis à l’université de Montréal dans le cadre d’une maîtrise et d’un doctorat, pour explorer un domaine de recherche relativement nouveau à l’époque, celui du développement de la personne aînée par les arts visuels. 

Depuis 2008, elle a repris son travail d'artiste à temps complet et tout en poursuivant sa carrière, elle s’implique dans le milieu artistique et culturel au niveau local, régional et national.

Si ma pratique en arts visuels est multidisciplinaire, incluant l’estampe, la photographie, la peinture, la création numérique et la vidéo, plus de la moitié de mes créations sont des dessins réalisés au graphite, au fusain et à l’encre. 

Ce medium sobre, voire probe ne laisse pas place aux effets. En dessin on ne peut pas tricher. Avec un crayon de graphite, un bâton de fusain ou un peu d’encre et un pinceau, je peux, sur une feuille blanche, créer une infinité de mondes colorés, composés d’une variété de détails subtils, exprimés uniquement par des noirs, des gris et des blancs. Les spectateurs qui découvrent ces dessins sont invités à y déambuler par le regard et à découvrir, dans la minutie du détail et la subtilité des gris, d’autres mondes, les leurs.

Mes investigations plastiques se traduisent par des recherches par thèmes et plus particulièrement sur les quatre éléments, terre, air, eau et feu. Ma démarche de création a pour but de les transcender afin d’en exprimer l’essence cachée. J’explore minutieusement les possibles représentations picturales de ces quatre éléments. Je m’intéresse tout particulièrement aux similitudes qui se retrouvent dans les graphies spécifiques de chacun d’eux. Ces écritures, ces langages particuliers, les différencient pour mieux les relier.

Au XXIème siècle, choisir le dessin contemporain représente un acte de résistance à la numérisation du monde actuel et ce par les moyens les plus pauvres qui soient : un crayon et du papier et… des univers s’ouvrent !

Dessin au graphite. 2015. 80 cm x 50 cm

Détail de l'installation de «La Calligraphie de l'Eau» au Centre d'exposition de Val-d'Or en janvier 2016

Dessin au graphite. 2015. 80 cm x 50 cm

Dessin au graphite sur papier Canson. 2016. 55 x 55 cm

Dessin au graphite sur papier Canson. 2015. 55 x 55 cm

Dessin au graphite. 2015. 80 cm x 50 cm

Détail de l'installation de «La Calligraphie de l'Eau» au Centre d'exposition de Val-d'Or en janvier 2016

Dessin au graphite. 2015. 80 cm x 50 cm

Dessin au graphite sur papier Canson. 2016. 55 x 55 cm

Dessin au graphite sur papier Canson. 2015. 55 x 55 cm